Climatisation et pompe à chaleur Nantes 44
TwitterFacebookGoogle
TwitterFacebookGoogle
formats

Climatisation ventilation et coronavirus

En pleine pandémie de Covid-19, alors que des interrogations subsistent sur l’importance des contaminations
par la propagation dans l’air ambiant des particules aéroportées (aérosols), de nombreux utilisateurs
d’espaces climatisés (centres commerciaux, magasins, bureaux,…) se posent légitimement la
question sur l’adéquation des systèmes de rafraîchissement dans ce contexte.
Quelles seraient les précautions dans l’utilisation des systèmes de climatisation centralisée ou
individuelle, des centrales de traitement d’air (CTA) et ventilation mécanique centralisée (VMC), afin
de limiter le risque potentiel de diffusion des virus et plus particulièrement le SARS-CoV-2 ?

Climatisation centralisée/CTA et COVID

Afin de limiter la propagation de particules contaminantes dans la diffusion de l’air conditionné, il
faudrait idéalement faire fonctionner les installations de climatisation collectives et/ou de traitement
d’air en « tout air neuf », ce qui implique la fermeture des volets de recirculation. Mais, souvent
cette solution n’est pas envisageable car techniquement impossible ou trop énergivore.
Aussi, la ventilation générale et permanente du bâtiment sera indispensable afin de renouveler l’air
intérieur
potentiellement contaminée.

Climatisation individuelle et coronavirus

Dans le cadre d’une climatisation non centralisée de type individuelle, petit tertiaire, boutique et
résidentielle, le fonctionnement en tout air neuf est impossible. Cependant, certaines précautions
pourraient limiter la diffusion potentielle du virus telles que : faire fonctionner les unités intérieures
à petite vitesse, éviter les flux d’air en direction des personnes, augmenter la ventilation naturelle
par l’ouverture de fenêtres,… Exemple, pour un magasin climatisé sur rue, les portes d’entrée
resteront exceptionnellement ouvertes pendant la période de circulation du coronavirus.
Il faut noter que le passage de l’air ambiant sur les batteries ajouté à la filtration est un élément
d’amoindrissement de la charge virale.

climatisation ventilation et coronavirus Covid-19

Climatisation ventilation et coronavirus Covid-19

Ventilation mécanique contrôlée et Coronavirus

A l’intérieur des bâtiments, le renouvellement de l’air est indispensable, qui plus est lors d’une crise
sanitaire comme celle induite par la pandémie de SARS-CoV-2 . Si l’utilisation d’une VMC simple flux
nécessite peu d’entretien hormis la désinfection régulière des grilles d’arrivée d’air et des bouches
d’extraction, il en est tout autre pour une VMC double flux. En effet, une VMC DF est équipée de
filtres qu’il faudra désinfecter, voire remplacer à fréquence plus rapprochée que les préconisations
habituelles.
Les VMC double flux qui seraient pourvues d’un système « By-pass » sur l’échangeur, il est impératif
de vérifier la position « tout air neuf » ou absence de recyclage.

Filtration et virus

La qualité de la filtration de l’air dans votre installation de climatisation est importante pour limiter le
risque de diffusion de particules nocives, virus, bactéries et spores. Un nettoyage hebdomadaire des
filtres avec un virucide respectant la norme EN 14476 est préconisé. Le remplacement des filtres
usagés aux fréquences indiquées par le constructeur est souhaitable. L’utilisation de filtre aux
normes HEPA (High Efficiency Particulate Air) présente des garanties de filtration supérieure, mais
seuls les filtres de niveau HEPA14 et plus seront susceptibles de bloquer les virus.

Décontamination climatiseur

Si le nettoyage et le remplacement périodiques des filtres de climatisation est souhaitable, c’est la
décontamination du climatiseur dans son ensemble qui doit être envisagée dans le cadre d’une
maintenance préventive. Une « désinfection » microbiologique par la mise en œuvre de traitements
bactéricides, fongicides et virucides sur les différents équipements constitutifs du système de
climatisation est envisageable. Nous pouvons lister les matériels suivants à contrôler et à traiter : bac
à condensats, évaporateur, échangeur, turbine ventilo, gaines de ventilation (visitables), grilles
d’aspiration/soufflage,…

Ainsi, la pandémie actuelle nous rappelle les risques possibles d’une utilisation de l’air conditionnée,
en effet au-delà des avantages de filtration et d’apport d’air neuf, il ne faut pas oublier ou négliger
d’autres maladies pulmonaires telles que, l’aspergillose et la légionellose que l’on peut rencontrer
dans le cas de systèmes de climatisation vétustes non entretenus régulièrement.
L’usage de la climatisation de façon raisonnée, dans le respect des principes de précaution et
bénéficiant d’une maintenance professionnelle préventive, présente moins de danger que
l’utilisation d’un ventilateur ou d’un sèche-mains électrique pouvant sans doute être de forts
dissipateurs de particules virales pour des personnes à proximité, sans compter l’impact des aspirateurs…

Tout au long de cette crise sanitaire la société Secafi reste à votre service, pour toutes interventions
de maintenance curative et préventive sur tous systèmes de climatisation/pompe à chaleur, sur
Nantes, le 44 et tous les départements limitrophes.

Nous contacter par le formulaire de contact ou directement au 02 40 30 27 18.

Liens utiles :
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_covid19_protection_et_rafraichissement_locaux_es_canicule_covid.pdf
https://www.uniclima.fr/userfiles/Doc/Actualites/actu%202020/FAQ_Covid19_Climatisation_SNEFC.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>